site de rencontre aubigny sur nere La chronique du Concierge Masqué

Comment parler à un Marseillais ?

La chronique du Concierge Masqué

stoppen met prostituees bezoeken Fernandel dans Honoré de Marseille de Maurice Regamey (1956).

proverbe chinois sur les rencontres Cette semaine, le Concierge Masqué prête une oreille au parler marseillais, d'autant que lui-même à grandi à Mazargues et en a entendu des vertes et des pas-mûres. Et encore aujourd'hui puisqu'il séjourne souvent en ville.

preparer une rencontre avec un auteur Oubliez le foot, 1998, 2018 et les couacs du Crillon - ce palace n'en rate décidément pas une ! Oubliez aussi la Cité Radieuse, le MaMo d'Ora Ïto, le savon, la pétanque, la mangerie bio qui a remplacé la mercerie Cat et autres couillonnades en rade de Marseille. L'actualité marseillaise, c'est pas Mélenchon qui vise la Mairie - elle est bien bonne. Ce n'est plus Macron et Madame en vacances sur la Corniche - ils iront à Brégançon + pédiluve à 34.000 eurors. Rien de tout ça : ce jeudi, la cité phocéenne fait parler d'elle car ville de départ d'une course simplement baptisée La Marseille. Ni foot, ni vélo, ni natation : juste la plus prestigieuse des épreuves de colombophilie. Un truc 'achement plus dur que l'étape du Tour de France Pau/Trie-sur-Baïse ou que l'ascension du Col de Portet, 65km en danseuse en suçant des roues et dont tout le monde se tamponne le coquillard, vu que les coureurs de La Marseille, ils volent à 120km/h.

chat sexe salon de provence On parle de quoi là, des pilotes de la Patrouille de France basés à Salon-de-Provence ? Naaaan : des pigeons, té, vé, con. Plus de dix-mille pigeons français, belges, allemands, hollandais et même luxembourgeois, lancés sur la route aérienne du Rhône, la plus ardue car y s'y engouffre le mistral. « Demain y aura du mistral, j'ai le con qui siffle ! », brailla un jour devant ma grand-mère horrifiée, une femme très distinguée, montée dans le bus à Castellane un jour de marché. Pas de quoi ébouriffer un pigeon, femelle ou mâle. Des champions sur lesquels les Chinois misent comme des malades histoire d'en faire des poules aux oeufs d'or : 200 euros le noeunoeuf justement sans savoir si le jaune qu'il y a dedans, c' est de la graine de champion. En revanche, l'as des as est aujourd'hui belge. Son nom : Mister Fantastic. Son prix : 500.000 euros. Ça rigole plus sur la Canebière. Le but de La Marseille consiste à faire s'envoler depuis Marseille ces précieux volatiles pour qu'ils regagnent en une journée leur pigeonnier d'origine. Plus écolo, y a pas. D'autant que le vainqueur ne remporte pas un radis. Juste la gloire glissant sur ses ailes. Ironie : une photo des boîtes à pigeon publiée dans Le Soir du 18 juillet, avec leurs portillons verts, jaunes, rouges, bleus, évoquent irrésistiblement la façade de La Maison du Fada de rencontre amicale bergerac Le Corbusier.

rencontre femmes gap Des lapins aux pigeons...

ados rencontres jeunes Tout ça pour dire que l'évènement est de taille et qu'il amène une thématique forte, identitaire et sujette à alertes, même si les pigeons n'y sont pour rien. L'accent marseillais serait en train de se dissoudre dans la gentrification de la ville. Un comble pour une cité qui a toujours tourné le dos à Paris, mais qui accuse un lissage de son accent, de ses accents. Oui, il y a au moins trois accents marseillais à Marseille : le Prado-Paradis-Périer, pointu cul cousu cossu au Sud; le Quartiers-Nords, ravageur tchatcheur rapo-racaille au Nord, donc, sinon on les appelerait pas comme ça, et le Plaine-Chave-Camas, une sorte de centre encore authentique avec échappées belles et verbales dignes d'un seul-en-scène. Non, rencontre celibataire gratuit au quebec Patrick Bosso, tu ne bouges pas, tu restes où tu es, on t'a pas sonné.

rencontre internationale des jeunes naturistes Cette lente érosion serait dûe, selon les singes savants universitaires phosphorant sur la main de ma soeur dans le slip à Zidane, à la glottophobie, néologisme désignant tout type de discrimination à l'encontre de ceux qui "ont" un accent. 'Tain, quand t'ché d'en bas, t'chu montes paaaaas ! La série Plus belle la vie filmée dans un Panier de carton-pâte, mais à Marseille, tente de sauver les apparences, mais ça sonne parfois plus faux qu'site de rencontre moins cher Orane Demazis dans la trilogie des Pagnol d'avant-guerre. Ensuite, la profusion de séries policières et sagas télé tournées à tour-de-bras de Sète à Nice via Marseille n'arrangent pas les choses : tous les héros portent des noms bien français, comme dans les call-centers délocalisés au Maghreb, mais pas les méchants...Et surtout pas une once d'accent. Aseptisée, la bande son. Autrement, faut-il bouter les Parisiens hors de la ville ? Pas contre. Au moins leur dire, quitte à les menacer, qu'ils arrêtent, à peine un pied posé sur le quai de la Gare Saint-Charles, de parler comme rencontre guitare bulle Gaudin imité par rencontre mélenchon le pen Canteloup, ou pire, comme rencontres femmes marocaine maroc Fernandel. Certains confondent rencontre femmes le petit quevilly Raimu -la partie de câââârtes- avec rencontre fle maison des langues Gilbert Bécaud et mélangent les as et les marchés de Provence. Il faut les entendre, ces couillons des îles, commander leur pastis en terrasse comme s'ils jouaient dans un mauvais film des années 1970. Les mêmes qui porteront dès le lendemain des t-shirts avé des sardineries débiles imprimées dessussse. Les pires : ceux qui interpellent les serveurs qui brûlent de leur en coller une avec leur fadaises du genre « Ah! vous avez de la chance de vivre ici, vous avez le soleil, blablabli gnégnégné », tout ça dans une pathétique imitation de rencontre barbe noire luffy Michel Galabru dans "Le gendarme en balade" ou de Titoff un soir de sborgna.  Oui, car pour celui qui débarque du nord, Marseille, le Var, Nice, Nîmes, tout ça c'est pareil, c'est le sud... Ben voyons, tu vas t'en prendre une que le mur y te rend la deuxième. C'est pas vrai, il a des cacarinettes dans la tête çui-là (c'est un abruti).  

prostituees limours Après tout, vous parlez comme vous voulez quand vous êtes à Marseille. Si le ridicule ne tue pas, il te fera les pieds carrés. Ça c'est pour ceux qui jouent au foot. Justement, dans la série Comment parler à un Marseillais quand on arrive de Paris, il importe de fayoter un max en disant du bien de l'OM. Mieux : vous irez assister à un match au Vélodrome  -personne à Marseille ne dira jamais Orange Vélodrome, c'est une question d'honneur, on n'est pas des vendus. Les plus marseillais diront même « Je vais au ballon ce soir ». Vous voilà au ballon. Et vous allez faire de l'huile. Une olive = 2 litres. Le moindre faux-pas et vous finirez lynché, enculé. C'est une image. Les soirs de match, tout le monde est enculé. Il vous faudra une place dans les virages, pas dans les tribunes. Les virages c’est le cœur du Vélodrome, là où tout se joue.

agence de rencontre dans les laurentides C'est là où le tout-Marseille se donne rendez-vous pour parler business entre deux buts. Sud ou nord, qu’importe, les supporters sont présents à chaque match, sauf quand ils sont interdits de match pour cause de mauvaise conduite. Comme eux, il faut vous habiller bleu et blanc des pieds à la tête, parfois même peau et cheveux, tellement bleus qu'on dirait des Schtroumpfs. Là, vous la bouclez, pas d'ironie. Qu’ils soient Ultras (virage sud) ou Yankee (virages nord), ce qui fait la force des supporters c'est leur attirail de banderoles et tifos confectionnés avec soin et amour pour porter haut les couleurs du club. Et puis, comme ça, on les voit bien dans le poste. C'est la télé, mais à Marseille, ça reste "le poste".

rencontres sorties culturelles Le match commence. C’est parti pour deux heures de ferveur quasi religieuse, à part que les insultes fusent à peu près à chaque minute. La plus répandue, quand le goal dégage: enculééééé ! Ah oui, y a aussi des effluves de ganja...

rencontre valenciennes badoo Le match est fini. Si l'OM a régalé (gagné, quoi), vous n'êtes pas sortis du traquenard : la fête va continuer sur le Vieux- Port, en hurlant, torse nu, entassés dans les voitures, klaxon bloqué et fusées à gogo. Une fine observatrice proche des buts s'amuse à offrir ce spectacle à des amis encore jamais venus à Marseille et à peine débarqués, sans leur dire qu'il y a eu match : elle leur fait croire qu'il s'agit d'une scène de guerilla urbaine pour le contrôle des quartiers. Et y a des ensuqués qui gobent ! Maintenant, si l'OM se ramasse, c'est profil bas. On rentre à la casa la queue entre les jambes. Le lendemain, ne pas tenter de rejouer le match, avec personne. Sinon, vas-te jeter aux Goudes. À la mer, ma chose.

resume du livre la rencontre eckert Comment parler à un Marseillais ? Déjà, on l'écoute lui, ou elle, parler. Pour le plaisir. Jamais dénigrer ou critiquer la ville : il n'y a que les Marseillais qui peuvent le faire. Ne pas parler de politique : vous n'y comprenez rien et si vous prononcez le nom de Mélenchon, on vous enverra vous faire une patrouille (vous faire voir ailleurs). Moins délicat : va-te faire secouer le zguègue (la nouille). Ne pas dire que vous avez une grand-mère marseillaise. Depuis que Marseille est à la mode chez les bobos parisiens, tout le monde a une grand-mère marseillaise, histoire de légitimer l'achat à prix pagabonbon d' un effetroha (un trois pièces) à Endoume ou rue Dieudé. À défaut du cabanon, luxe de supra-richard genre Kad Merad aux Vallon des Auffes. Sinon, on finit à paillol (plus un rond).

liste des sites de rencontres gratuits Savoir parler aux Marseillais, c'est donc les écouter et rire avec eux -l eur humour très imagé, c'est un peu les auto-tamponneuses dans un Luna Park. Outre les expressions bâteau dont on remplit des livres et des manuels du savoir-parler marseillais, beaucoup sont des Brachetti du verbe. En mars dernier, j'étais installé en terrasse d'un café de la Plaine. Belle matiné ensoleillée mais fraîche. Table d'à côté, trois tatas caramels - les boucanées des Catalans - devisant chiffons. La première : « Maaaan dieu, i' fé frais hé?! » La deuxième : « Et pourquoi t'a pas mis le mohair ? ». Réponse : « Le mohair, ça me grâtte ! » La troisième : « Eh, tu fé comme ma belle-soeurrrrhh, le mohair, elle le mé au frigô, comme ça, ça la grâtte plus ». La première : « C'est çaaa!, et le matin, t'es pas réveillée, tu t'habilles avé la salade et tu manges le mohair !!!!! ».

rencontre du 3e type Tout ceci en veillant bien à ce que toute la terrasse en profite. Car les Marseillais et les Marseillaises sont des comédiens-nés. Autre sketch renvoyant Mado la Niçoise jouer au bac-à-sable (on s'en fout, elle n'est pas marseillaise) : celui raconté par une amie, sortie hilare de chez le coiffeur. Ah, au fait, à Marseille, on dit volontiers « Je suis été allé au coiffeur » comme « Je suis été allé au docteur ». Sa voisine de bac, visiblement commerçante du quartier - Lodi/Notre-Dame-du-Mont -, là aussi très consciente de sa saillie, avait braillé à son merlan « Grégory!!! Tu me bouffes le derrière, tu me bouffes !!!! ». Ou les ravages du brushing...

ski rencontre Du coup, la fille qui vous dira en lorgant votre Vespa « Woh, tu me châles ? » semblera bien anodine : à Marseille, se faire châler, c'est monter à l'arrière sur la selle. Ou sur le porte-bagages en cas de vélo. Un truc de minot passé à l'âge adulte.

monica rodriguez encontre su amor Quand on kiffe pas la fille, on répond : je vais pas à dache. Quand on la kiffe et qu'on veut la furer (la pelle avé la langue), on châle. Au quotidien, il y a une palanquée de mots qui prêtent à confusion : chez le boulanger, la ficelle c'est une baguette ou la baguette c'est une ficelle. Et la flûte c'est un restaurant. Chez le pâtissier, les lampions, les figues et les nids sont des gâteaux et les gâteaux-de-soirée sont des petits-fours. Dans la rue, la moit'moit' c'est une pizza (prononcer "pitz") moitié anchois, moitié fromage, et la pitz au camion (prononcer "camillon") c'est une moit'moit' au camion-pizza, invention ô combien marseillaise que la mode des food-trucks à côté c'est biberine terminaress. Et non, monsieur, il n'y a pas de bus pour aller au Château-d'If. C'est une île. Demande de plus en plus fréquente, enregistrée par l'Office du Tourisme.

turin rencontre la france C'est à l'apéro que le Parisien se prend les pieds dans le plat (et non les pieds-paquets).  Après une journée à se plomber sous le cagnard, il s'est ramolli la tchatchouka qui lui sert de cervelle, et il a ré-initialisé le logiciel site de rencontre a ottawa Pasqua-Gaudin-Fernandel en mode peuchère. Curieux, mais ce travers ne touche que les hommes. Pas une femme s'y hasarde. Peur d'être prise pour une cagole ? Ou pour sit de rencontre cocoland Michèle Bernier dans une pub pour Carrefour Market ? Moment marseillais par essence, l'apéro joue les prolongations. 19h-2h. On ne compte pas en heures mais en pastis. Faut affronter. Sans bouger de sa chaise. Le pastis, les bobos adorent ça. À croire qu'ils en ont bu au biberon. Les plus avertis commandent "un jaune". Les autres un 51 ou un Pernod. Les plus snobs du Bardouin -au risque de s'entendre dire par le serveur « juste moi tu m'as trouvé ? ».  Les plus prudents, des chochottes qui ont pas de figure, y vont mollo avec une mauresque (sirop d’orgeat + pastis), une tomate (sirop de grenadine + pastis), un perroquet (sirop de menthe + pastis). Les durs, les tatoués, sont au régime pastis pur, avec des glaçons, mais là, ça chtarbe dru. Histoire d'éponger, on fera main basse sur les cahouettes (les cacahuètes) mais ça suffira pas. Et c'est le lendemain qu'on morfle. Canné, ensuqué ou 31-32, au choix. En profiter pour voir le film dating femme charente Les Collègues, une caguade avec le frère "à" Cantona, juste pour rire mais éviter ensuite de placer l'une ou l'autre des répliques très poétiques et passées à la postérité. Au pif, niveau je m'adresse à des bras cassés : « Ooh ! Quand vous pissez vous arrivez à vider la cuvette ? »...Ceci dit, après le 7ème pastis...

rencontre fille djerba Autrement, voici quelques vocables et expressions à placer ça et là, l'air de rien, comme si venus naturellement, au fil de la journée, des rencontres ou des bobards que vous allez raconter. Il s'agit d'une short-list totalement subjective élaborée avec l'aide de mon amie d'enfance Laurence Avram, de ma cousine Marie-Paule Rocchesani et de Silvie Allemand, trois Marseillaises grand teint et bien élevées...

site de rencontre uniquement en belgique -Allez, ou Ça va : pour clore une conversation au téléphone ou de visu. Remplace salut, ciao, etc...Selon le ton employé, ça peut être perçu comme "ça suffit" ou "tu dégages"...

petites annonces rencontres eure et loir -Il/elle est fatigué(e) : à bout de nerfs, déprimé(e), au bout du rouleau, au bord du gaz, azymuté(e), sur le balcon...

dating femmes le kremlin bicetre -Elle a le tafanar comme la porte d'Aix : elle a le cul de restaurant rencontres couples paris, et plus encore.

annonces prostituées algerie -Fais du bien à Bertrand, il te le rend en caguant : no comment.

cms site de rencontre -Tu m'emboucanes : tu m'énerves

bignon prostituee -Fais-moi un gâté : fais-moi un câlin

message de rencontre sur le net -31-32 : on y est, tant qu'on y est, au point où j'en suis

rencontre elvis presley beatles -Avoir l'œuf : avoir un pet de travers, toujours quelque chose, mouligasse

rencontre bidochons -Ça pègue : ça colle, quand on transpire

rencontres 42 -Ô bouche que t'y es ! : tu racontes des bobards

youtube rencontre avec un ovni -Déguin : personne y déguin: y a personne ici, pas un chat

prostituée clamart -Pomper l'air : gaver

tableau des rencontres euro 2012 -C'est le woaï : c'est le bordel (négatif)

rencontres juives belgique -De longue : tout le temps (tu me gaves)

au nom de la vérité une mauvaise rencontre sur le net -Oh, tu t'es vu ? : mal habillé

rencontre john cena -Y a un engambi : y a hippopotame sous gravier, anguille sous roche, etc...

ou rencontrer saint nicolas Bonnes vacances à meilleurs sites rencontre vip Marseille et profitez de la plage des Catalans : elle sera semi-privatisée l'année prochaine. Saint-Tropez frappe loin....

rencontre stade de reims Derrière le concierge masqué se cache Pierre Léonforte. Journaliste et auteur partageant sa vie entre Paris et Milan, il collabore à de nombreux titres de la presse magazine dont AD et la revue Schnock. Outre ses ouvrages publiés notamment chez La Martinière, il signe plusieurs des City Guides Louis Vuitton qu'il a co-créés en 1998.

rencontre amis gratuit à voir aussi